L'XP

Le cristal de Spath de l'Expérimentarium de physique

le cristal de spath de l'expérimentarium de physique

L’Xp est un musée bien vivant et la majorité de nos visiteurs sont habituellement motivés par les démonstrations de physique... En savoir plus

La bouteille de Leyde

la bouteille de leyde

Au XVIII e siècle, pratiquer des expériences d’électricité statique était le jeu à la mode. Il s’agissait de soumettre des... En savoir plus

Les objets scientifiques anciens de l'ULB

les objets scientifiques anciens de l'ulb

L'Experimentarium est dépositaire de la collection d'objets scientifiques anciens de l'ULB. Ces appareils fragiles sont, pour la plupart, conçus au XIXème... En savoir plus

Experimentarium, les photos

experimentarium, les photos

Voici  le reportage-photo d'une visite guidée de l'Experimentarium. Cette visite est celle d'une classe de secondaire. Diverses activités sont menées par... En savoir plus

Extrèmement limite: la pluie

extrèmement limite: la pluie

Il arrive trop souvent que la pluie vienne nous gâcher une ballade, une fête ou un match de foot ! Toutefois,... En savoir plus

Le précipitateur électromagnétique

le précipitateur électromagnétique

A la fin du XIXe siècle, les fumées d'usine étaient devenues partie intégrante du paysage urbain et suburbain. Frederick Cottrell... En savoir plus

Panneaux des expo à thème

panneaux des expo à thème

Quelques panneaux qui ont servi aux expositions à thèmes. Parmi ceux-ci, se trouvent ceux qui ont servi à l'exposition "Physique... En savoir plus

La bobine de Tesla

la bobine de tesla

La bobine de Tesla a été inventée à l'aube du XXe sciècle par le prolifique inventeur Nikola Tesla. Cet appareil... En savoir plus

L'Arc-en-ciel

L'Arc-en-ciel

La lumière naturelle qui baigne la Terre est dite lumière blanche.  C’est aussi ainsi que l’on qualifie, sans plus de précision, la lumière des lampes habituelles.

Cette lumière blanche peut-être décomposée – analysée - lorsqu’elle traverse, par exemple,  un prisme de verre.  En effet, chaque fois que la lumière passe d’un milieu à un autre, elle change de direction : c’est la réfraction de la lumière. Or cette réfraction est différente pour les différentes couleurs. Plus accusée pour le violet, elle est moindre pour le rouge. La dispersion des couleurs par un prisme est augmentée par deux réfractions successives, une sur chaque face du prisme.


 Décomposition de la lumière

La lumière blanche est un assemblage de toutes les couleurs réunies. On dit parfois qu’il y en a 7 mais leur nombre est proprement infini et toutes les nuances sont possibles.

Dans la nature, l’arc-en-ciel se construit autour du même phénomène, les gouttes d’eau – de pluie ou de brume - jouant alors le rôle du prisme. L’arc-en-ciel apparaît lorsque le Soleil et la pluie sont présents simultanément ; l’arc parfois double s’affiche à l’opposé du Soleil sur le fond nuageux.
 

Decomposition de la lumière par la pluie


L’arc-en-ciel est un phénomène complexe mais on peut comprendre que certains faisceaux de lumière solaire subissent, en traversant les gouttes de pluie, deux réfractions et une réflexion. Les deux réfractions dispersent les couleurs tandis que la réflexion ramène la lumière vers un observateur qui se tient le dos au Soleil. Pour un angle d’observation d’environ 42° par rapport à la direction des faisceaux solaires, il y a concentration des faisceaux colorés provenant de nombreuses gouttes d’eau. Une région du ciel apparaît alors très lumineuse et irisée.

L’interprétation de l’arc-en-ciel en tant qu’événement atmosphérique – apparition le matin ou l’après-midi, nécessité du Soleil et de la pluie – a souvent été magnifiée par sa signification mystique : l’arc-en-ciel est le symbole de l’alliance avec Dieu. Son importance dans l’histoire du développement de la physique est certainement à la mesure de la magnificence du phénomène.

Nous pouvons bien entendu recomposer la lumière blanche à partir des différentes couleurs : c’est ce que réalise le disque de Newton, un disque partagé en secteurs colorés et que l’on fait tourner rapidement. Toutes les couleurs se mélangent au même endroit du fait de la rotation rapide et nous percevons du blanc !

adresse

boulevard du Triomphe, CP238

1050 Bruxelles

Téléphone: 02/6505456

Plan d'acces

contact

Merci!

Nous avons bien reçu votre message.

Nom

Email

Message

© 2010 L'Experimentarium de l'ULB | Développé par Applejuice.be
Experimentarium Museés ULB